XVe Assemblée Générale -2023  

S’ASSEOIR « ET » MARCHER ENSEMBLE 


La première session préparatoire de la XVe Assemblée générale s’est ouverte lundi le 6 septembre par une célébration eucharistique et elle se déroule à la Maison centrale jusqu’au 15 septembre.
 
À cette occasion, Roland Laneuville a rappelé l’image évangélique du bâtisseur qui commence par s’asseoir pour réfléchir et faire ses calculs. En même temps, il a cité le leitmotiv choisi pour cette Assemblée générale : Marchons ensemble. « Pour bâtir notre tour SMÉ ou la consolider, faut-il s’asseoir ou marcher ensemble? S’asseoir, bien sûr! Ce seront nos sessions. Marcher ensemble, oui. Notre assemblée, dans une perspective synodale, nous invite à cheminer. » (Pour le texte de l’homélie de l’Eucharistie d’ouverture, et la photo du groupe des participants voir en chronique).
 
S’asseoir « et » marcher ensemble. Nous avons fait l’un et l’autre durant les premiers jours de cette session. En plus de bien nous asseoir autour de la table, nous avons fait du chemin pour rencontrer par zoom cinq participants qui n’avaient pas reçu leur visa. Pour les dix-sept autres sur place, incluant trois substituts, ce fut le partage des tâches (coordination, secrétariat, liturgie, information, etc.), suivi d’un bref temps de formation avec Mposo Makwanda au sujet du leadership partagé, spécialement sous l’angle de la planification stratégique.
 
La présentation des rapports du Conseil central et des Services généraux nous a offert un premier tour d’horizon de la vie actuelle de la Société. Les rapports des trois secteurs (Amérique latine, Asie/Kenya et Canada) et celui des membres temporaires nous ont permis ensuite de partager l’expérience des dernières années. Ces rapports ont aussi fait état des interrogations et des propositions venant des différents groupes à l’intention de l’Assemblée générale.
 
Il est impossible d’entrer ici dans les détails de ce temps d’information qui nourrira les échanges à venir de l’Assemblée. Il va sans dire cependant que l’impact de la pandémie de la Covid-19 a touché tout le monde et fut aussi, malgré tout, un appel à la créativité dans l’animation et la communication. (Bertrand Roy)
 
Vendredi après-midi, la lecture de tous les rapports ayant été faite, Mposo Makwanda nous a proposé un premier exercice : identifier les enjeux importants qui ressortent des rapports et exprimer pourquoi ces enjeux sont importants. Un enjeu, c’est quelque chose qui affecte l’avenir d’un groupe, quelque chose qui demande qu’on consacre les moyens nécessaires pour y faire face.
 
En plénière, nous avons vu que ces enjeux tournent autour de la mission qui est et sera la nôtre demain. Les défis du monde d’aujourd’hui. Ce qui donne du sens, ce qui est pertinent dans le style d’Église que nous voulons vivre. Les relations entre nous, la communication, la fraternité, le style de gouvernance. Quelle formation et quelle animation missionnaires sommes-nous prêts à adapter à la mission qui sera la nôtre? Durant la deuxième semaine de cette session préparatoire, nous allons maintenant approfondir et préciser la réflexion sur ces défis. (Jean Greffard)

Homélie D’ouverture

Homélie de Roland Laneuville
durant l’Eucharistie d’ouverture de l’Assemblée générale

 
Laval, 6 septembre 2022

Devant des décisions difficiles à prendre, il nous arrive de tirer à pile ou face. Mais quand c’est vraiment sérieux, on commence par s’asseoir.  En effet, « quel est celui d’entre vous qui, voulant bâtir une tour, ne commence par s’asseoir pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout? » (Lc 14, 27)
 
Pour bâtir notre tour SMÉ ou la consolider…   faut-il s’asseoir ou marcher ensemble? S’asseoir, bien sûr.  Ce seront nos sessions. Marcher ensemble, oui.  Nous avons d’ailleurs choisi cette image comme leitmotiv de notre assemblée.
 Notre assemblée, dans une perspective synodale, nous invite à cheminer. « Sur le chemin, si tu veux aller vite, vas-y seul. Mais si tu veux aller loin, vas-y avec d’autres » selon le proverbe africain.  Nous irons ensemble, dans la communion.
 
Sur le chemin, nos conversations se feront dans le style de la révision de vie, de la conversation spirituelle et du discernement sur les choix à faire pour poursuivre notre mission, parfois avec résilience, parfois dans l’innovation. 
 Toujours en nous écoutant mutuellement, avec sagesse. Selon la parole de Dieu entendue il y a quelques jours: « La sagesse, c’est une oreille qui écoute… »
 
Avec la conviction d’avoir été impliqués, choisis, nommés, délégués, invités personnellement, comme dans l’évangile d’aujourd’hui. Les disciples venus de toute la Judée… (Lc 6, 12-19)
 Dans la montée de l’Assemblée générale 2023, il y aura de petits sommets.   Aujourd’hui, c’en est un.  Il y aura aussi des terrains plats, peut-être même des moments « plates ». 
 Il y aura des temps de jase, de recherche, de dialogue et de consultation, de zooms et de comités, et aussi de découvertes et d’illuminations. 
 
Veni Creator Spiritus
 Vrai conseiller qui conduit nos décisions,
Vent généreux qui essaime en nous ses dons.
 
Viens Esprit Saint, toi qui planais sur les eaux,
Nous recréer et nous faire un cœur nouveau.
 
Notre eucharistie d’aujourd’hui est un viatique pour le chemin.